L’Audacieux à Levallois (92) : réservé aux aventuriers !

FaçadeVoilà un restau qui porte particulièrement bien son nom ! Car il en faut de l’audace pour proposer un restaurant… sans carte et sans menu 🙂 En fait si, tu as une carte avec un nuage de mots (à la Google) et la liste des ingrédients qui vont composer ton repas. Mais sans savoir lesquels seront en entrée, en plat, en dessert… Ni comment ils seront cuits, assaisonnés, assemblés…

Bref ! Il faut se laisser porter par le chef et sa créativité. Et il faut bien le dire, c’est une sacrée réussite !

Une fois attablé dans ce restau pas très grand, à la déco chaleureuse et dans les tons clairs, on lit et on relit le fameux nuage de mots en essayant de deviner, par exemple, si l’œuf sera en entrée ou en plat, seul ou en accompagnement…

Déco
Puis le serveur arrive et c’est là qu’il faut lui dire si il y a un aliment ou un ingrédient particulier que, même si il est super bien cuisiné, tu ne pourras pas du tout manger !

Puis tu choisis si tu veux un menu en 6 ou 8 plats. Rassure-toi, les portions sont ajustées pour que tu ne ressortes pas complètement gavé 😉

Le soir où j’y suis allée, j’ai dit OK pour tous les ingrédients proposés : normalement, si c’est bien cuisiné, je dois pouvoir manger de tout. C’est un bon test ! Et j’ai choisi la formule 6 plats (qui en fait en compte beaucoup plus, mais on ne va pas s’en plaindre !).

C’est parti pour un voyage culinaire & gustatif inédit !

Sable parmesan
On démarre avec un sablé au parmesan, du céleri, une tempura d’escargot, le tout surmonté d’une huître végétale (c’est la petite feuille verte que tu vois). Je t’avoue, les escargots, c’est pas mon truc… Mais là c’est hyper bon ! Je suis fière de moi, j’ai testé, j’ai aimé 😉

Hamburger
Zoom hamburger
On enchaîne avec un burger déstructuré. J’étais ultra sceptique, j’avoue. Tu me connais, j’adore les burgers, il y avait de grandes chances que je sois déçue. Et bien pas du tout ! Le burger était juste délicieux : une viande cuite pile poil, entouré d’un pain au sésame dont beaucoup de restaus de burgers pourraient s’inspirer, une frite qui a le vrai goût de pomme de terre et un granité de cola bluffant. C’est génial, autant par le goût que par la surprise !

Oeuf
Vient ensuite l’œuf de poule de plein air, à peine cuit, accompagné d’une sauce soja et de wasabi. Une fois encore c’est étonnant, c’est audacieux, mais ça fonctionne et c’est une vraie découverte.

Foi gras
Le foie gras mi-cuit, son émulsion framboise-rhubarbe et son infusion de rhubarbe… Un délice !

Poisson
On revient à quelque chose d’un tout petit peu plus classique (quoi que…) avec un dos de maigre cuit à la perfection, des petits pois du jardin, un crumble à l’encre de sèche, des dés de jambon et une sauce mayo kimchi (qui équivaut à une sauce Samouraï). Une nouvelle explosion de saveurs en bouche, de nouvelles associations étonnantes et une nouvelle fois, rien à dire, on se régale !

Volaille
J’ai aussi été bluffée par le poulet des Landes : une viande tendre, pleine de goûts, réhaussée d’une sauce au jus de poulet avec un peu de wasabi.

Asperge fraise
Bon, jusque-là, le chef avait tout bon. Je vais être honnête : ce dessert asperge, sorbet fraise et sorbet balsamique, je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout accroché. Déjà servir une asperge en dessert… Bon… Même si on innove, je trouve qu’il y a des limites à ne pas franchir 🙂 En plus, elle était super dure (oui j’ai quand même essayé de goûter) et j’étais juste équipée d’une cuillère à soupe… J’ai laissé tomber l’asperge au bout de 2 minutes, j’ai testé les sorbets : celui à la fraise était bon mais ça faisait bizarre de le manger tout seul. Le sorbet balsamique, et bien il avait un goût de balsamique. Et perso, je déteste avoir du balsamique en dessert, que ce soit sous forme de sorbet ou autre ! Bref, ça arrive de se tromper !

Forêt noire
Heureusement, la forêt noire façon Audacieux me réconcilie avec la vie ! Du chocolat crémeux, du croquant, le côté acidulé et sucré des fruits… Génial ! Encore !! Encore !!

Cake carambar
Rien que pour ce cake Carambar, je retournerai sans hésiter à L’Audacieux ! Il faut le goûter pour comprendre… Un moelleux incomparable, un goût de Carambar bien régressif… Au passage, je lui aurais bien volé sa recette au chef…

Financiers
Et pour finir, au cas où tu aurais encore une petite faim, un petit financier vient conclure le repas !

Côté prix…
Le midi, les prix varient de 35€ à 48 € pour 3, 4 ou 5 plats.
Au dîner, 58 € les 6 plats, 78 € les 8. Compter 90€ et 120€ pour les accords mets et vins.

Infos pratiques :
Restaurant ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 13h30 le midi et de 19h à 21h30 le soir.
Tél : 01 47 59 94 17 – 51 rue Danton à Levallois
Métro ligne 3, Louise Michel ou Anatole France

Alors, prêt à tenter L’Audacieux ?

Façade

Publicités

3 réflexions sur “L’Audacieux à Levallois (92) : réservé aux aventuriers !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s