Merci l’opération Tous au Restaurant ! Grâce à toi, on a testé Le Rohan à Vigny (95) et le Numéro 3 à Tremblay-sur-Mauldre (78)

Tous au restaurant CollageEn résumé : Le Rohan, pour les amateurs de cuisine tradi de chez tradi et qui n’ont pas l’œil rivé sur la déco, le Numéro 3 pour les amateurs de design et les fans de textures mousse, purée, chantilly. 

Pour avoir tous les détails, c’est par ici !

Commençons par Le Rohan, à Vigny, dans notre cher Val d’Oise.

Le Rohan, pour moi qui suis une grande fan du Seigneur des Anneaux, je m’en faisais tout un monde. Chevaux au galop dans les plaines du Vexin, chevaliers barbus accoudés au bar avec une bonne rincée d’hydromel, musique celtique… Bon, rien de tout ça. Il faut dire que Le Rohan a ouvert bien avant le lancement de la célèbre trilogie au cinéma par Peter Jackson et ne surfe donc pas du tout sur cette tendance médiévale-fantastique…
Là, nous sommes dans la classique auberge de campagne, chaises en tissu, tables en bois, murs orangeasses… Une déco un peu passée qu’il faudrait peut-être un poil dépoussiérer 😉

Passons. Le menu était fort tentant. Affiché à 50 euros, avec le second menu offert grâce à l’offre Tous au Restaurant, c’était le moment de se lancer. 

Pour démarrer, j’ai pris le cocktail avec alcool de la maison. Trop classique et pas assez d’alcool à mon goût. J’en attendais plus du Rohan. Plus de saveurs locales ou originales, peut-être. Bref. 
On a eu droit à une petite mise en bouche sympathique, mais classique aussi : des minis sandwiches  jambon beurre et des verrines à base de petites billes de blé et de saumon.Mise en bouche

Pour la première entrée, le niveau monte, à notre grand plaisir. On a droit à un carpaccio de St Jacques parfumé à la truffe. Un régal dont nous n’avons pas laissé une miette.Entrée 1
Ont suivi les ravioles de foie gras et leur jus de morilles. Parfait. Des ravioles maison, du foie gras goûteux, une sauce crémeuse et gourmande. Nous avons saucé l’assiette sans nous faire prier 😉Entrée 2
Pour le plat principal, le chef nous a proposé du magret de canard rôti légèrement glacé au miel. En accompagnement, du classique : une purée de carotte, quelques haricots et un gratin dauphinois. Un sans faute également. 

PlatNous avons terminé en beauté avec une coque meringue, fourré de ganache pistache, couronnée d’une glace. C’était un régal. Un bravo particulier à la ganache pistache qui aurait pu faire peur (ça peut vite être écœurant) mais qui était un délice.Dessert
En conclusion :
Le plus : le Rohan est une valeur sûre. Le service y est courtois et de haut niveau. On y mange bien, les plats sont parfaitement maîtrisés, mais on attend un chouille plus de « fun ». Il faut dépoussiérer un poil, comme la déco 😉 . Il ne suffirait de pas grand-chose j’en suis sûre !
 Au quotidien, le resto propose un menu accessible entrée/plat/dessert à 35 euros. Après, les prix à la carte s’envolent vite !
Le moins : le jus de pomme à 6/7 euros… Pour du jus pas du tout local ni artisanal, c’est vraiment dommage…

Pour plus d’infos, RDV sur le site du Rohan.

Le Rohan
1 Place D’Amboise
95450 VIGNY
Tél : 01 30 39 25 80


Place au Numéro 3, dans les Yvelines, dans la toute petite ville du Tremblay-sur-Mauldre

DECO
Je tiens d’abord à souligner l’audace des propriétaires du restaurant, qui ont choisi de s’implanter dans une ville d’à peine 1 000 habitants. Les villages aussi ont le droit d’avoir leur restau gastro. Bravo pour ça !

Dans le cadre de l’opération Tous au Restaurant, le menu proposé était à 64 € hors boisson. Mais mon invité étant leur invité, cela faisait 32 € par personne. Autant dire que c’est un MEGA bon plan !!

On commence par un amuse bouche composé d’un trio de bouchées.

AMUSE BOUCHE
Un toast mousse foie gras rhubarbe, une tomate farcie au maquereau, un cube de courge au poivrons et graines de pavot. Tout de suite, tu sens que le chef aime les textures mousse, chantilly, crème… Ca change, c’est original et créatif, ça me plaît !

J’ai juste failli m’étouffer en regardant la carte des apéritifs et leurs prix… que je trouve clairement démesurés : 18€ la coupe de Champagne et 21€ pour le Champagne rosé. Même si il est délicieux, je trouve ces tarifs inappropriés. Le cocktail maison est quant à lui à 16€. Plus cher que dans la plupart des bars à cocktail Parisiens. Idem pour le kir royal : 16€. Abusé, j’te dis !! Je me suis donc rabattue sur un Muscat à 9€…

Le timing au niveau du service est parfait et j’ai à peine fini de déguster mon Muscat que la première entrée arrive.

ENTREE 1
C’est une purée de betterave accompagnée d’une mousse de poisson et d’une semoule de chou fleur. Le tout est légèrement assaisonné de citron. Encore une fois, on sent que le chef voue un véritable culte aux textures. C’est maîtrisé, c’est frais, c’est une excellente entrée en matière.

La seconde entrée…

ENTREE 2
Est un œuf cuit à 63°, qui baigne dans une émulsion de fenouil et de citron vert, accompagné de chaire de tomate, patate douce, anchois et œufs de hareng. Je suis très surprise par la consistance de l’œuf, qui est à peine cuit. Mais l’ensemble est très bon, frais et léger.

Mon estomac réclame la suite !!

PLAT
Il s’agit d’un suprême de pintade avec une purée de courge, une purée de pomme de terre au safran des Yvelines et 2-3 légumes. Bon, tu l’auras remarqué, l’accompagnement est un peu chiche. Heureusement, je ne suis pas affamée et mon invité non plus ! Mention spéciale pour la pintade qui est vraiment succulente : la viande est cuite pile comme il faut, fondante, son jus de cuisson est délicieux. Là je m’éclate vraiment avec ce plat

Et maintenant, place au fromage… En chantilly, tu l’auras deviné !

FROMAGE
C’est une chantilly de Brie, avec son pain croustillant et sa salade parfaitement assaisonnée. Le tout est présenté dans un pot type pot à yaourt en grès. C’est design, c’est innovant, mais encore une fois, mieux vaut aimer jouer avec les textures !

On finit sur une excellente note sucrée avec le dessert.

DESSERT
Des prunes rôties, une mousse au chocolat blanc, riz au lait et caramel, et quelques noisettes torréfiées (à tomber par terre, les noisettes).

Mention spéciale aussi pour le café.

CAFE
Servi dans une tasse design et très sympa, accompagné de mignardises. Les meringues te font retourner en enfance direct

Bilan : beaucoup de découvertes au niveau des textures, mais parfois j’aurais peut-être préféré une texture « normale » pour profiter du produit brut. Un repas maîtrisé de bout en bout : cuisson, assaisonnement, associations de saveurs… Je n’ai rien à dire mais seule la pintade m’a vraiment donné de l’émotion. A trop vouloir être dans la maîtrise chirurgicale de ses recettes, le chef a-t-il oublié de transmettre sa passion dans ses plats ? Ou c’est moi qui suis passée à côté ? Maybe !

Quoi qu’il en soit, le Numéro 3 est un bon restaurant design et gastronomique qui fait une excellente soirée d’étape si vous passez dans le coin, que ce soit en amoureux ou en famille. D’autant plus que le restaurant propose quelques chambres d’hôtel et dispose aussi d’un bar à fromages, pour le déj du lendemain 😉

Toutes les infos sont ici, sur le site du restau : http://www.restaurant-numero3.fr

Le Numéro 3
3 rue du Général de Gaulle, Le Tremblay-sur-Mauldre
Tél : 01 34 87 80 96 (réservation très conseillée)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s