Et au bout de la route…Le Bus Rouge. Ou l’histoire d’une épopée gustative à Puiseux (95)

P_20160716_121548Eh, toi, le Valdoisien qui a tendance à prendre l’A15 en long, en large et en travers. Oui, c’est à toi que je parle, mais aussi à tous les banlieusards qui ont pu écumer ou écumeront un jour notre chère autoroute. On y passera tous !

Quand tu files dans le sens Paris-Province, n’as-tu donc jamais vu ce drôle de bus rouge anglais qui surveille d’un œil les allers et venues de ceux qui s’enfoncent à vive allure dans le Vexin et de ceux qui filent vers le Truffaut de Puiseux (95) à la recherche d’un sac de croquettes pour chien ? Non ? Tu n’as rien vu ? Alors quitte l’A15 par la sortie 13, et viens donc te garer à gauche, sur le parking, aux pieds (ou aux roues) du Bus Rouge. En route pour 1 heure et quelques de pur bonheur…

Le Bus Rouge, je suis passée à côté de nombreuses fois, mais il semblait toujours fermé. Pourtant il m’a toujours intriguée. Ainsi, quand il y a une quinzaine de jours je suis retombée dessus au détour du web et que j’ai compris qu’il était enfin officiellement ouvert, ni une ni deux, j’ai pris date avec lui !

Si t’adores certains restos pour leurs tarifs intéressants, ou pour leur musique, ou pour leur carte alléchante, ou pour leur cave à vins, ou pour leur patron sympa, ou pour leur déco, etc., ici t’adore Le Bus Rouge pour… TOUT !P_20160716_121531Commençons par le cadre, pas banal tout de même. Le Bus a été entièrement aménagé pour passer de super moments. Dehors, une terrasse, et à l’intérieur la cuisine en partie basse et la salle à l’étage. Le tout climatisé pour notre plus grand plaisir. Pour cette première, on s’est forcément jetés à l’intérieur du bus, abandonnant la terrasse aux clients plus tardifs. Dépaysement garanti !P_20160716_121657Côté cuisine, tu te régales dans le style bistronomique avec du fait maison et du local ! La carte change tous les jours et est très courte. 2 entrées, 2 plats, 2 desserts en général. A côté de ça, quelques sandwiches club et frites maison qui semblent à se damner… (Il faudra prendre date pour expérimenter ça). Pour revenir à la carte, les prix sont très accessibles avec un menu entrée/plat/dessert à 17.90 € ! Pourquoi se priver !

Ce jour-là, nous avons eu l’occasion de tester la « Pizzette » tomates, mozza du fromager et le Houmos, maquereau, coulis de roquette et citron confit pour les entrées. Juste parfait. Ça me donne faim rien que d’y repenser. On sentait les tomates de qualité, pleines de saveurs, les bonnes tomates du maraîcher du coin. Moi mon maquereau… le meilleur que j’ai pu déguster depuis un bail. Et le mélange roquette/citron/houmos était complètement maîtrisé. Pas d’acidité, pas d’amertume, pas d’arête. Un sans faute.P_20160716_122911P_20160716_122859Nous avons poursuivi notre voyage dans Le Bus Rouge avec des Aiguillettes de poulet marinées accompagnées de polenta grillée et d’un coulis de poivron… Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas très poivron… Pourtant, ici, j’aurais presque léché mon assiette. Bon, je me suis contentée de bien la nettoyer avec un petit bout de pain 😉 Les assiettes sont reparties vides. Nickel. Pas de gras, pas de nerfs, pas de garniture quelconque à jeter, pas de légumes abandonnés sur le bord du trottoir. On a juste tout dévoré et sans se faire prier.P_20160716_125247Et le dessert… Du pain perdu cuit minute avec ses nectarines et sa chantilly. Un parfum d’enfance. Je déclare donc la saison des nectarines officiellement ouverte ! Celle du pain perdu aussi d’ailleurs ! Quelle régalade !

Côté boisson, c’est de la bonne aussi. Tu trouveras au Bus Rouge les jus de fruits bio Meneau, du cidre rosé, de la bière (dont la bière des Impressionnistes fabriquée à Méry-sur-Oise), quelques bonnes bouteilles de vin aussi. Mention spéciale au vin blanc recommandé par le patron, un Caprice de Colombelle fruité au nez et à la bouche. Juste magique.

Parlons-en du patron et de son équipe. Des passionnés passionnants et gentils comme tout, avec le cœur sur la main et le sourire aux lèvres 24/24. Il en faudrait plus des gens comme ça. Ça ne ferait pas de mal à notre petite planète.

Un seul point négatif à cette épopée dans le Bus Rouge : le resto n’est ouvert que le midi, du lundi au samedi !!! Par contre, la bonne nouvelle, c’est que tu peux réserver le soir à partir de 15 personnes 😉 Tu peux même privatiser le bus qui viendra se garer chez toi par exemple ! La classe ! Je pense déjà à mon anniv !
L’autre bonne nouvelle, c’est que le patron prévoit de faire des petits bus rouges ailleurs ! Affaire à suivre 😉P_20160716_122438


Le Bus Rouge (Sortie 13, A15)
Parking du Truffaut, Route de Courcelles
95650 Puiseux-Pontoise
Tél :06 07 60 86 35

Le Bus Rouge sur Facebook, c’est par ici !

Edit du 28 septembre 2017 :

Grande nouvelle, le Bus Rouge a déménagé ! Tu peux désormais le retrouver à Cergy-Préfecture, au pied de la gare, au niveau du Parking du Verger ! Une bonne nouvelle qui en annonce une autre : le Bus Rouge est désormais ouvert midi ET soir, du mardi au samedi. Tu pourras déguster la carte de la semaine sur place ou bien opter pour un burger/frites ou un fish&chips à emporter 😉

 

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “Et au bout de la route…Le Bus Rouge. Ou l’histoire d’une épopée gustative à Puiseux (95)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s