Oublie tes châteaux en Espagne, M. Orbicole te régale au Château de Neuville-sur-Oise

Pour certains, septembre sonne le retour sur les bancs de l’école.
Pour notre part, cela sonne le retour à table. S’est-on vraiment arrêtées ? Mmmm, pas vraiment en fait. Nous avons profité de l’été pour faire courir nos papilles par monts et par vaux. Nous voici revenues, mais toujours pas repues !

Nous sommes contentes de voir que l’été nous a ramené du soleil, mais aussi de nouveaux restos ! Au menu aujourd’hui, M. Orbicole à Neuville-Sur-Oise, un resto tradi plutôt ++.

Nous l’avons attendue cette nouvelle adresse ! Depuis plusieurs semaine, voire mois, le mur d’enceinte du joli Château de Neuville arborait fièrement une énorme signalétique : « M. Orbicole, restaurant avec terrasse, ouverture prochaine. » Nous avions fouillé le web à la recherche de plus d’infos, mais il nous a fallu être patientes…

Enfin une page Facebook s’est ouverte et le site a été lancé. On a pu suivre l’avancée des travaux et les premiers pas du resto. M. Orbicole a démarré en juillet, avec à sa carte, dans un premier temps, quelques tapas salés et sucrés, et des heures d’ouvertures beaucoup trop restreintes à notre goût (15h/20h de mémoire). Trop frustrées ! Alors on a patienté. Et puis le 17 août dernier, M. Orbicole a mis les petits plats dans les grands. Le resto est passé à la vitesse supérieure en ouvrant le midi et certains soirs de semaine.
Nous avons enfin pu y poser nos pieds…

On a d’abord aimé le cadre. Le château de Neuville-sur-Oise a été complètement rénové. C’est un peu l’emblème de la ville. Il abrite en partie une résidence pour séniors, alors il ne faudra pas te tromper d’entrée en arrivant… Va à gauche ! A gauche !

Nous avons diné sur la terrasse, au milieu de la cour pavée, à l’ombre de gros oliviers en pot posés ici et là. Bon, à l’ombre c’est un bien grand mot, la nuit est tombée hyper vite en fait ! Winter is coming.

Le service était plutôt chaleureux et bien orchestré. Juste un bémol pour les boissons : nous avons demandé des infos sur le cocktail du moment et il ne nous a pas été indiqué les bons ingrédients. Résultat, nous nous sommes rabattues sur un Spritz, alors que finalement, après vérification des ingrédients du fameux cocktail, bah on se serait bien laissées tenter. Tant pis. Nous ne leur en tenons pas rigueur. Les débuts d’un restaurant sont parfois un peu perturbants.

Pour remplir ton assiette, tu te retrouveras face à une carte courte, mais efficace. 2 entrées, 2 plats (1 poisson, 1 viande), 2 desserts, le tout complété par 1 entrée, 1 plat et 1 dessert du jour. Il y a des formules le midi, allant de 19 à 25 euros si tu veux te faire la totale. Le soir, par contre, prévois un billet supplémentaire. A titre indicatif, pour une entrée, un plat de viande, un dessert, un apéritif et du vin (partagé à 3), compte une soixantaine d’euros par personne tout de même. C’est le plat surtout qui semble nous faire passer de l’autre côté d’une petite barrière psychologique budgétaire. Mais bon… pour un dîner en amoureux, un évènement particulier, pour le plaisir, laisse-toi tenter. Car le chef maîtrise.

Eh oui, en cuisine, on ne rigole pas avec la qualité des produits. En entrée, nous avons testé et beaucoup aimé le saumon façon gravlax, sablé cajun/parmesan, salade d’herbes fraîches et crémeux coriandre. Énormément de saveurs en bouche, parfaitement assaisonné, frais… Un régal. Nous avons aussi testé et apprécié la seconde entrée à la carte : les tomates pleine terre, mesclun, consommé de tomates vinaigré, crumble acide.

Côté plat, carton plein pour la pièce du boucher, les frites maison, le condiment persil et la sauce tartare… Le chef, ravi d’entendre qu’on voulait une cuisson bleue, nous a mis ses meilleurs morceaux, et ce fut une réussite. Une cuisson maîtrisée. Un assaisonnement encore parfaitement à notre goût. On a fini toutes les frites. Bref, conquises. (Pardonnez la qualité des photos, mais il faisait sombre 😉 )

Pour terminer en beauté, nous nous sommes jetées sur un cheesecake au spéculoos fruits rouges et coulis de caramel. Là aussi un sans faute, plein de saveurs, le tout en légèreté (versus les cheesecakes lourdingues qui colmatent les brèches).

En conclusion, malgré une note un chouille élevée, ce restaurant mérite d’être connu. Il redonne vie à une partie inoccupée du château, les produits sont frais, au maximum locaux et de qualité, le jeune chef ravira votre palais… Bref, vous y passerez un excellent moment.


M. Orbicole
4 rue Joseph Cornudet
95000 Neuville sur Oise
Tél. : 07 60 73 66 01

Pour réserver : https://www.monsieurorbicole.com/
Et sur Facebook : https://www.facebook.com/MonsieurOrbicole

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s